Toutes les actualités

Toutes les actualités

En concertation avec la Société Chimique de France (http://www.societechimiquedefrance.fr/IMG/pdf/2012_n_14.pdf): de l’emploi de
l’éthylotest…

 

À la suite du décret portant obligation aux automobilistes de détenir un éthylotest (si ce n’est deux… pour
être vraiment en règle : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025417826&) à bord de leur
véhicule, rappelons que la réaction à la base de ce détecteur d’éthanol :
3 CH3CH2OH + 2 Cr2O72- + 16 H+ ———> 3 CH3COOH + 4 Cr3+ + 11 H2O
utilise le dichromate de potassium à raison de 3 à 4 mg par dispositif, soit environ 1mg de Chrome VI et
non 1g comme indiqué dans l’intervention de l’association « Robin des Bois ».
Ce composé est classé CMR par de nombreux organismes, à commencer par l’European Chemicals Agency
(EChA) en charge de REACH, comme substance cancérogène, mutagène et reprotoxique (EC number :
231-906-6). Le nombre d’exemplaires de cet équipement en circulation en France serait de l’ordre de 80
millions par an (la date de validité étant d’une année), représentant 300 kg de dichromate de potassium …
qui certes seraient disséminés sur tout le territoire national, mais qui rejoindraient donc poubelles puis
usines d’incinération.
Dans un communiqué du 12 juillet 2012, l’association Robin des Bois (www. robindesbois.org) appelle à
une gestion responsable des éthylotests usagés, à l’instar du recyclage des piles, batteries et ampoules de
basse consommation, par la mise en place de dispositifs de récupération des éthylomètres usagés ou
périmés.

Chimie et Société vous propose une liste de conférenciers susceptibles d’intervenir pour des conférences grand public.

N'hésitez pas à enrichir cette liste en transmettant vos propositions à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Accéder à la liste

Rencontre « Chimistes et Citoyens »

Maison de la Chimie, 7 décembre 2011

Chimie & Société a organisé à la Maison de la Chimie, le 7 décembre dernier, une rencontre entre chimistes et citoyens.

Une centaine de participants était présente.

Le programme avec les enregistrements audio est disponible ici.

En cette année internationale de la chimie, le numéro spécial  de septembre de l’Actualité Chimique « Chimie et Société, Construire un dialogue » a été coordonné par Andrée Marquet et Bernard Sillion de la commission "Chimie et Société" de la Fondation de la Maison de la Chimie

Actualite chimique 3551

Il peut être exceptionnellement téléchargé à partir du site de l'Actualité Chimique :

http://www.lactualitechimique.org/larevue_laune_som.php 


 Universcience, en partenariat avec « Chimie & Société » et l'AFAS* élargit le cycle de conférences « La science en débat » au public scolaire au dernier trimestre de 2011, année internationale de la chimie.

Il s'agit d'engager le débat sur la place de la chimie dans notre société en favorisant des échanges constructifs entre chimistes et citoyens.

Autour de trois thèmes :

La Chimie est-elle compatible avec l'écologie ? En octobre

Chimie : plantes qui guérissent et médicaments ? En novembre

La Chimie a-t-elle sa place dans l'alimentation ? En décembre

Seront proposés, à destination du public scolaire, des stands expérimentaux les jeudi et vendredi de chaque mois et deux conférences le jeudi et le vendredi à 15H. Les stands sont animés par des équipes universitaires en prise directe avec la recherche.

Sur les mêmes thèmes, « La Science en débat » se poursuit pour le grand public le samedi par la présentation des stands expérimentaux l'après-midi et l'animation d'un débat.

 

“Chimie et Société” a un objectif que l’on peut résumer par le slogan “S’interroger, Débattre, Transmettre”. C’est dans cette perspective qu’elle a organisé, en 2010, une consultation participative, impliquant une cinquantaine de personnes d’horizons divers qui ont se sont exprimées sur la question « Du point de vue qui est le vôtre et compte tenu de vos fonctions, responsabilités et domaines d’intervention, qu’avez-vous envie de dire qui vous semble caractériser le mieux les rapports actuels entre la chimie et la société ? »

Chimie et société a établi une liste de conférenciers susceptibles d'intervenir sur différents thèmes lors de l'année internationnale de la chimie (2011). Cette liste est à votre disposition ici . Elle sera mise à jour en fonction de nouvelles demandes.

Chimie & Société prépare une liste de conférenciers qui pourraient intervenir dans les évènements grand public ( universités du temps libre, universités populaires ....) La chimie est trop souvent absente de ces conférences , aussi Nicole Leray pour C&S a-t-elle accepté de prendre en charge la collecte de noms de conférenciers volontaires  et du titre de leur(s) conférences. Ceci devrait être particulièrement utile pour la programmation des manifestations de l'Année Internationale de la Chimie . Une  liste (non limitative) de thèmes que l'on pourrait aborder a été  établie . Elle est disponible ici.

Envoyez vos suggestions à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

1ere de couv

Expériences partagées est un ouvrage de référence destiné aux chimistes, médiateurs et futurs médiateurs de la chimie pour les accompagner dans leur démarche de diffusion des connaissances. Il présente une vingtaine d’expérimentations sur des thématiques variées et ludiques, qui ont pour but de sensibiliser le public aux méthodes de la science et de développer son sens de l’observation. Tout (ou presque !) y est abordé : de l’aspect pédagogique ou psychologique de l’intervention aux aspects logistiques et techniques et aux règles de sécurité. Le Guide s’est construit en invitant des professionnels de la culture scientifique, des chercheurs et des industriels à partager leurs expériences de médiation.

Ce guide résulte d'un partenariat entre la Commission « Chimie & Société » de la Fondation Internationale de la Maison de la Chimie (Paris), avec le Centre de culture scientifique technique et industriel (CCSTI) du Rhône, l’Université de Lyon et le CNRS.